Prenez une leçon de billard avec Christophe Lambert et Mathieu Debuchy

      • 6 décembre 2018

      Voici la troisième vidéo de votre série !

      Jouer au billard…et prendre du plaisir ! Cela pourrait être la devise des Billards Toulet…tout est mis en œuvre, des le départ : lors de la découverte de notre catalogue, jusqu’à l’installation de votre billard chez vous ;  nous vous accompagnons, et vous conseillons pour que votre choix soit bien sur le plus adapté à votre intérieur, mais également à votre jeu.

      Dans cette vidéo, Christophe Lambert, notre champion du monde par équipe cette année encore, donne quelques conseils à Mathieu Debuchy…

      Nous vous en confions quelques uns :

      Tout d’abord bien positionner sa main : chacun a sa technique pour positionner la main qui servira à viser, mais le mieux, c’est de mettre sa main comme pour faire un triangle, près de la blanche: Seul le pouce est écarté des autres doigts et forme, avec la métacarpe de l’index, un genre d’angle droit. C’est entre le pouce et la métacarpe que l’on va faire glisser la queue.

      Ensuite, ça parait évident, mais on ne prend pas toujours le temps de le faire : il faut viser en se baissant, prenez ainsi le temps de jouer. Pour calculer un angle, le mieux est de le voir en ligne droite, en ligne directe : si nécessaire, accroupissez-vous pour mettre votre visage au niveau du tapis et ainsi bien voir à quel endroit la bille doit être touchée pour se diriger dans la bonne direction.

      Puis approchez également le plus possible votre visage de la queue. Plus votre visage frôlera la queue, plus il sera proche du tapis et plus vous aurez ainsi une vision précise de ce que vous êtes en train de faire, sans déformation de perspective.

      Au moment de jouer, il faut d’abord viser l’emplacement de la blanche que l’on veut frapper, puis votre regard doit se focaliser sur l’endroit où l’on veut toucher la bille et ne pas le quitter des yeux. Frappez ensuite doucement la blanche.

      Enfin, un peu plus technique, le remplacement de la blanche. Si chaque coup que vous jouez est simplement la confrontation du hasard d’où se trouve la blanche, combiné avec le hasard d’où se trouve vos billes… vous avez toutes les chances d’avoir régulièrement des coups durs à jouer… L’avantage de continuer à jouer quand on empoche une bille est que l’on peut décider de la physionomie de la partie en pensant au replacement de la blanche. En gros, voilà ce qu’il faut savoir :

      – Si l’on joue la blanche sèchement au milieu, elle devrait s’arrêter après impact avec la bille.

      – Si l’on joue la blanche légèrement vers le haut en coulée (la queue accompagne alors le mouvement de la blanche), elle continuera sa course après impact avec la bille.

      – Si l’on joue la blanche vers le bas, elle prendra un effet rétro après impact avec la bille. La puissance de cet effet dépendra de l’intensité de l’impact initial de la queue avec la blanche : un coup sec et elle reviendra fort en arrière, un coup en coulée et elle fera doucement une petite machine arrière.

      Après l’apprentissage, le défi ! Nos deux champions s’affrontent…

      Suivez nous, partagez à volonté, et rejoignez nous sur nos sites !