Le billard fait son cinéma…

      • 20 novembre 2019
      Le billard fait son cinéma - Billards Toulet

      L’indémodable salle de billard sombre et enfumée par les cigarettes des joueurs a inspiré de nombreux réalisateurs de cinéma. Des intrigues complètes ou des scènes cultes sont filmées autour du billard. On retrouve comme grands acteurs fétiches des scènes de billard, Paul Newman, Jean Gabin ou encore Clint Eastwood.

      Cependant, ces scènes ne sont pas forcément réservées à la gente masculine, preuve en est avec Beyoncé Knowles dans « Cadillac Records » de Darnell Martin en 2008.

      A travers différentes publications sur les réseaux sociaux, les Billards Toulet vous font découvrir, ou re-découvrir ces nombreux films célèbres. Vous y découvrirez les scènes cultes tournées autour d’un billard et les films où le billard est même au centre de l’histoire.

      Le billard, star de cinéma

      C’est le cas avec la première publication que nous partageons : « L’Arnaqueur » de Robert Rossen, sorti en 1961. Eddie Felson « le Rapide » est un arnaqueur au billard. Celui-ci fait croire qu’il est mauvais pour faire monter les mises, puis il plume ses adversaires. Il tentera sa chance contre Minnesota Fats, un joueur invaincu depuis quinze ans.

      Une suite sort en salle en 1986 « La couleur de l’argent ». On retrouve Eddie qui s’est retiré de la pratique du billard américain sous la pression des gangsters. Il fait alors la connaissance de Vincent, un jeune et prometteur joueur de billard qui lui rappelle sa jeunesse.

      Autre film sorti en 2002 sur la thématique des joueurs de billard : « Poolhall Junkies », ou « Les Requins du billard » au Québec. Johnny souhaite devenir joueur professionnel mais Joe, son mentor le cantonne aux arnaques. On suit ses aventures personnelles et professionnelles pour sortir de cet engrenage.

      Le billard fait son cinéma partout dans le monde, la preuve avec le film néo-zélandais « Stickmen » sorti en 2001 . Avec 4 prix remportés aux récompenses annuelles du cinéma néo-zélandais, il sera le film local avec le plus de succès cette année-là. Rencontres entre un séducteur invétéré, un beau parleur et un chic type un brin loser : les trois meilleurs amis du monde mais aussi d’excellents joueurs de billard.

      Le billard, figurant de films

      Sorti en Septembre 1961, « L’inconnu de Las Vegas » racontent l’aventure de onze amis qui décident de braquer les plus grands casinos de Las Vegas au cours de la même nuit. Ils élaborent la majorité de leur plan parfait autour d’un billard. Mais son exécution ne se déroulera pas comme prévu…

      Le billard design Blacklight n’est pas en reste. On le retrouve dans le film américain « Le dernier chasseur de sorcières » en 2015 avec l’acteur Vin Diesel.

      BlackLight et Vin Diesel

      D’autres films français ou étrangers mettent à l’honneur le billard dans des scènes cultes. En voici une liste non exhaustive :

      • « La Zizanie» en 1978 avec le duo culte de Louis de Funès et Annie Girardot, toujours aussi drôle 40 ans après ;
      • « Billard à l’étage» de Jean Marboeuf en 1995 avec l’acteur Clovis Cornillac ;
      • Le film américain comique « Chiens des neiges» de Brian Levant en 2002 ;
      • « L’homme de la riviera » de Neil Jordan en 2003 ;
      • « L’effet papillon» en 2004 avec l’acteur Ashton Kutcher ;
      • « Bandes de sauvages » avec les célèbres acteurs John Travolta, Tim Allen ou encore William H.Macy ;
      • « Crazy dad» de Sean Senders en 2012 ;
      3.9/5 (17 Reviews)